dsmag

J’ai bien choisi le moment pour annoncer la nouvelle à mes copines. Ce soir là on allait au café théâtre voir une pièce de filles « post-it » qui met en scène trois célibattantes. On s’installe dans les gradins du café théâtre et à peine nos manteaux, écharpes et autres chapeaux ôtés et posés sur nous genoux, je me retourne vers mes copines assises juste derrière moi, et lance, sûre de mon effet : « çà y est les filles ! Vous avez devant vous LA BLOGUEUSE DU MOIS du magazine DS ! » Effet garanti ! Cris enthousiastes et gloussements qui font tourner toutes les têtes : ben oui soit on est des pintades soit on ne l’est pas ! Oui j’assume mon côté pintade et encore mieux :  j’adore ces moments d’hystérie féminine collective où la moindre information devient sensationnelle et  fantastique, ces moments où la candeur prend le dessus et tout semble merveilleux, génial et « trop trop cool ».  Fière comme si j’avais décroché le prix Nobel et assaillie par les questions de mes copines je me lance dans des explications.

Mon monologue ne laisse pas ma voisine indifférente, celle-là même qui s’est écartée de moi quand j’ai décidé de poser mes fesses à côté des siennes,comme si je manifestais des signes d’une mystérieuse maladie contagieuse, commence à tendre la tête toute entière alors que son oreille aurait suffit ! J’adore ! Merci ma Déesse  pour ce petit moment de gloire que j’ai savouré avec tellement de plaisir ;o) 

aigredoucedsmag